BIBLIOTRUTT.EU
Voyage autour de ma bibliothèque 
 
 Tome 1 (A - C)
 
 Tome 2 (F - I)
 
 Tome 3 (K - M)
 
 Tome 4 (M - S)
 
 Tome 5 Mélanges (A-Z)
 
 Tome 6 Insulinde (A-Z)
 
 Libraires - Antiquaires
Contact 
 
vos commentaires sont les bienvenus
Mon Bloc-notes 

Recherche

Buddenbrooks, Boston

 

Buddenbrooks, Boston 

Je connais Buddenbrooks depuis une bonne douzaine d'années et reçois très régulièrement ses catalogues. C'est un véritable libraire-antiquaire. Leurs livres sont plutôt chers mais toujours d'une qualité irréprochable. Parmi leurs spécialités:
- Les livres illustrés. Les Américains, et les Anglo-Saxons en général, sont moins riches que nous en illustrateurs, mais ils en ont quelques grands comme Edmond Dulac et Arthur Rackham, les plus connus, mais aussi Rockwell Kent (qui a illustré Walt Whitman et Moby Dick), E.J. Detmold (j'ai acquis le Jungle Book de Kipling illustré par lui), Kay Nielsen (qui a illustré Hans Christian Andersen avant de travailler pour Walt Disney). On trouve régulièrement tous ces illustrateurs chez Buddenbrooks, ainsi que Gustave Doré, Salvador Dali, John Tenniel (l'illustrateur de Lewis Carroll), et une grande partie de l'œuvre d'Aubrey Beardsley.
- Les livres de voyages et d'exploration. Dans ce domaine l'explorateur-ethnologue-polyglotte et traducteur des Mille et une Nuits Richard Burton tient une place importante. J'ai acquis de nombreux ouvrages sur Burton chez Buddenbrooks, entre autres sa biographie par sa femme (Isabel Burton: The Life of Sir Captain Richard Burton) et certaines de ses traductions comme The Gulistân or Rose Garden du poète persan Saadi.
- Les livres d'histoire. J'y ai acquis The History of the Conquest of Mexico de William Prescott, The Great Arab Conquests de John Bagot Glubb (le Glubb Pacha de la légion arabe jordanienne), une très belle édition de The History of the Decline and Fall of the Roman Empire d'Edward Gibbon, le Staline de Trotsky, , The Great Boer War du père de Sherlock Holmes, Conan Doyle, une édition originale de La Démocratie en Amérique d'Alexis de Tocqueville, et puis le livre qui est à la base de toutes les études de la culture américaine: Max Lerner: America as a civilisation, Life and Thought in the United States today paru chez Simon et Schuster, New-York en 1957.
- La littérature des XIXème et XXème siècles. J'y ai acquis de nombreuses premières éditions de Nabokov, de Sherwood Anderson, de Karen Blixen, de Jack London, de Rider Haggard, de Van Gulik (les histoires du Juge Ti), de B. Traven, et même, quand je me suis intéressé à Edgar Rice Burroughs, le père de Tarzan, pratiquement toutes ses aventures martiennes.

De plus les gens de Buddenbrooks sont particulièrement serviables et toujours prêts à rechercher des bouquins pour vous. Ainsi, quand je me suis intéressé aux Mille et une Nuits ils ont trouvé pour moi la très intéressante étude sur le mode de narration des Nuits de Mia I. Gebhardt, The Art of Story-telling: a literary study of the Thousand and One Nights. Quand j'ai cherché une histoire de la science-fiction ils ont déniché pour moi l'énorme travail d'un universitaire spécialisé dans cette matière: Everett F. Bleiler: Science-fiction, the Early Years, publié par la Kent State University Press en 1990. Et, finalement quand je me suis intéressé à la vie de l'Américain d'origine alsacienne, Eugène Victor Debs, Président du Parti socialiste américain, à la gloire de qui Jack London a écrit un pamphlet révolutionnaire (trouvé chez Steven Temple à Toronto): A Dream of Debs, et qui s'est présenté plusieurs fois aux élections présidentielles américaines, ils m'ont trouvé non seulement des livres sur Debs (David Karsner: Debs: His Authorized Life and Letters, paru en 1919 - E. Debs: Walls and Bars, publié par le Chicago Socialist Party en 1927: il faut savoir que Debs a passé de longues années en prison à cause de son opposition à l'entrée en guerre des Etats-Unis lors de la première guerre mondiale) mais aussi plusieurs livres concernant l'histoire du mouvement ouvrier en Amérique (Philip S. Foner: History of the Labor Movement in the United States, 1987 - Foner: Business and Slavery, 1941).

Oui je dois effectivement beaucoup à Buddenbrooks. Merci donc à Ann Weinkle et à son mari Martin!

 

Voici leurs coordonnées:

Buddenbrooks
31, Newbury Street,
Boston, MA, 02116
Tél. 001 617 536-4433
Fax 001 617 267-1118
e-mail 
Buddenbrooks@att.net
Ils ont également depuis peu un site internet:
www.Buddenbrooks.com

 

mai 2006

 

 

mai 2006

 

 

 

mai 2006

 

 

Buddenbrooks@att.net
Ils ont également depuis peu un site internet:
www.Buddenbrooks.com

 

mai 2006

 

 


© Copyright Jean-Claude Trutt : Voyage autour de ma bibliothèque (bibliotrutt.lu)

Haut de Page