BIBLIOTRUTT.EU
Voyage autour de ma bibliothèque 
 
 Tome 1 (A - C)
 
 Tome 2 (F - I)
 
 Tome 3 (K - M)
 
 Tome 4 (M - S)
 
 Tome 5 Mélanges (A-Z)
 
 Tome 6 Insulinde (A-Z)
 
 Libraires - Antiquaires
Contact 
 
vos commentaires sont les bienvenus
Mon Bloc-notes 

Recherche

Autres libraires de Boston
(Boston Book, Ars Libri, Lame Duck, Brattle Bookshop)
 

 

Boston Book Company, Jamaica Plain, Boston 

J'ai souvent visité cette très intéressante librairie lorsque j'ai pu me libérer pour quelques heures ou rester à Boston pour le week-end au cours de mes visites à notre filiale américaine du Massachusetts. Jamaica Plains n'est rien d'autre qu'un faubourg de la ville de Boston. Plus tard j'ai reçu régulièrement leurs catalogues jusqu'à la fin des années 90. Et puis plus rien. Ce n'est que récemment que j'ai constaté que Boston Book Company avait un site internet très bien documenté et que leurs catalogues y étaient accessibles. Je crois d'ailleurs que si vous leur donnez votre adresse e-mail ils sont prêts à vous avertir lorsqu'un nouveau catalogue est mis en ligne.

Le grand intérêt de Boston Book est leur impressionnante collection de livres sur l'art, la culture et la littérature de la Chine, du Japon et de l'Asie de l'Est en général. Ainsi c'est chez eux que j'ai pu me procurer deux livres essentiels sur l'Art d'Extrême-Orient: The Pictorial Arts of Japan de William Anderson, deux gros volumes in-folio, publiés en 1886 à Londres (1ère édition) et abondamment illustrés, ainsi que le fameux Epochs of Chinese and Japanese Art de Ernest F. Fenollosa, avec des notes du Professeur Petrucci, également en deux volumes et publiés (après le décès de Fenollosa) en 1913 par William Heinemann à Londres. William Anderson était chirurgien et est devenu Professeur de Médecine à Tokyo au cours de l'ère Meiji. Il est à l'origine d'une grande partie des collections d'art japonais du British Museum. Fenollosa, natif de Salem (Mass.), fils d'immigrés espagnols, était non seulement professeur de philosophie à Tokyo mais est également devenu un grand spécialiste de l'art japonais (et du théâtre Nô), et a même été nommé par le Gouvernement japonais Conservateur en chef pour la sauvegarde des œuvres d'art anciennes, ce qui ne l'a pas empêché d'être à l'origine des immenses collections d'art japonais du Musée de Boston (dont il est devenu plus tard curateur). Quant à Petrucci, c'était un spécialiste italien qui a enseigné en Belgique et qui a aidé la veuve de Fenollosa, après le décès subit de celui-ci, à terminer son œuvre et à l'annoter.
C'est également grâce à Boston Book que j'ai pu approfondir ma connaissance d'un autre grand spécialiste du Japon, Lafcadio Hearn, dont la vie aventureuse (né hors mariage dans une île grecque d'un médecin militaire irlandais et d'une Grecque illettrée, enfance en Irlande, puis journaliste à Cincinnati, à La Nouvelle-Orléans, séjournant 3 ans en Martinique), s'est terminée au Japon comme enseignant et finalement y est mort en citoyen japonais. J'y ai non seulement acquis plusieurs de ses romans et essais portant sur la culture japonaise mais également ses incroyables articles parus dans les journaux de Cincinnati et de La Nouvelle-Orléans (Lafcadio Hearn: Editorials, édité par Charles Woodward Hutson chez Houghton Mifflin, à Boston en 1926). C'est encore Boston Book qui m'a fourni non seulement plusieurs premières éditions des aventures du Juge Ti de l'Ambassadeur érudit hollandais Robert van Gulik mais également sa fameuse étude sur le luth chinois (Van Gulik: Lore of the Chinese Lute).
J'y ai trouvé d'autres études intéressantes sur la culture japonaise, en particulier sur leurs religions: Masaharu Anesaki: History of Japanese Religion et Genchi Katô: Le Shinto, religion nationale du Japon. J'y ai même trouvé - c'est un comble - une édition originale, en français, du Hokousai d'Edmond de Goncourt.
Mais la Chine est également bien présente chez Boston Book. C'est ainsi que j'y ai déniché un livre du père jésuite alsacien Léon Wieger: Histoire des Croyances religieuses et des Opinions philosophiques en Chine, parue en 1922 (la première édition datait de 1917) à Hien-hien (Tien-Tsin) en Chine. Et puis un livre assez extraordinaire, celui d'un médecin français qui a travaillé pendant un peu plus de trois ans dans un Hôpital de Pékin (médecin militaire, il a été attaché à la Légation de France à Pékin de 1894 à 1901) et qui montre, entre autres, par des dessins et des photos, ce qui a été la torture des femmes chinoises pendant plus de 8 siècles, le bandage des pieds: Dr. J.-J. Matignon: Superstition, crime et misère en Chine, publié par A. Maloine, Paris, en 1902. 

Voici les coordonnées de cette librairie:

 

Boston Book Company
705, Centre Street
Jamaica Plain, MA 02130
Tél. 001 617 522-2100
Fax 001 617 522-9359
e-mail :

office@bostbook.com 
site internet : www.rarebook.com/

 

 

Ars Libri, Boston 

Je me souviens de ma première visite à Ars Libri. C'était au début des années 90. Le taxi m'avait lâché à leur adresse Avenue Hamilton en me disant: be careful, le quartier est dangereux. Et puis je me trouve devant une porte fermée. Aucun passant. Finalement quelqu'un sort de l'immeuble. Et j'arrive à pénétrer dans la librairie située à l'étage. Et là c'est le choc! Une immense salle, spacieuse, lumineuse, entièrement consacrée à l'art, à toutes les formes de l'art, de l'Antiquité jusqu'aux temps modernes. Encore aujourd'hui ils proclament sur leur site internet de détenir la plus grande collection de livres d'art des Etats-Unis (et peut-être du monde).

Je suis resté encore en contact avec eux pendant quelques années et ai fait quelques acquisitions intéressantes, entre autres le livre que Fenollosa a consacré aux Maîtres de l'Ukioyé lors d'une grande exposition organisée au Fine Arts Building de New-York en janvier 1896 et qui a fait que Fenollosa qui n'avait au départ pas une grande considération pour ce genre qu'il considérait comme plébeien, a un peu changé d'avis: Ernest Francisco Fenollosa: The Masters of Ukioye, a complete historical description of Japanese paintings and color prints of the genre school, publié en 1896 par la Knickerbocker Press, New Rochelle (N.Y.). Mais aussi un livre de Petrucci, résumé de son fameux livre sur la Philosophie de la Nature dans l'Art d'Extrême-Orient récemment réédité par You-Feng à Paris, et qui est le livre de chevet de l'Académicien franco-chinois François Cheng, Raphael Petrucci: Chinese Painters, a critical study, publié chez Brentano à New-York en 1920 avec une note biographique du Conservateur du British Museum, Laurence Binyon. Petrucci était originaire de Sienne, avait une mère française et a travaillé et enseigné en Belgique. Il est mort jeune (à 45 ans) lors de la première guerre mondiale (il était brancardier). C'était un grand spécialiste des arts japonais et chinois, ami de Fenollosa et de Binyon. D'ailleurs c'est également chez Ars Libri que j'ai trouvé un petit livre, une très fine étude de l'art chinois, Laurence Binyon: The Flight of the Dragon, an Essay on the Theory and Practice of Art in China and Japan, based on original sources, publié pour la première fois chez John Murray, à Londres, en 1911. Et c'est aussi eux qui m'ont fourni l'étude faite par le collectionneur et auteur de best-sellers américain James Michener de la Manga de Hokusai: James A. Michener: The Hokusai Sketch-Books - Selections from the Manga, publié à la japonaise par la Charles E. Tuttle Company de Rutland dans le Vermont et Tokyo en 1958.

Après cela j'ai un peu perdu le contact car il n'est pas facile d'acheter des livres d'art par correspondance. Il faut pouvoir les feuilleter soi-même. Mais j'ai eu le plaisir de constater en navigant sur le net que Ars Libri existait toujours.

 

Voici ses coordonnées:

 

Ars Libri Ltd.
500, Harrison Avue.
Boston, MA 02118
Tél. 001 617 357-5212
Fax: 001 617 338-5763
e-mail:

orders@arslibri.com 
site internet: www.arslibri.com

 

 

Lame Duck Books

 

A l'époque où j'étais en contact avec cette librairie elle se trouvait au centre de Boston (Temple Place). Aujourd'hui elle est située à Cambridge mais le propriétaire semble être toujours le même: John Wronoski. C'est un libraire-antiquaire qui paraît s'intéresser plus spécialement à l'Europe, à l'histoire intellectuelle et à la philosophie (ce qui ne l'empêche pas de détenir également un stock important de premières éditions américaines ainsi que de littérature sud-américaine). Bizarrement quand je cherche à retrouver les livres que j'ai achetés chez lui je tombe surtout sur des livres allemands, un livre sur Nietzsche par Heidegger, un sur Schiller par Thomas Mann, le fameux Franz Kafka de son ami Max Brod, la très belle nouvelle de Schnitzler sur Casanova (Casanova's Heimfahrt) et de nombreuses premières éditions en allemand publiées par la fameuse Maison d'édition de Berlin, la Büchergilde Gutenberg, des romans de celui qui se prétendait américain, B. Traven. Mais j'y ai également trouvé des livres de Steiner, de Marcuse, même de Rodinson (Maxime Rodinson: Islam et Capitalisme). Vous me direz: pas besoin d'aller en Amérique pour trouver du Rodinson.

 

Voici en tout cas les coordonnées actuelles de Lame Duck:

 

Lame Duck Books
12, Arrow Street
Cambridge, MA 02138
Tél. 001 617 868-2022
Fax: 001 617 868-2023
e-mail:

duck@lameduckbooks.com 
site internet: www.lameduckbooks.com

 

 

The Brattle Book Shop, Boston

 

Il y a bien sûr encore beaucoup d'autres libraires-antiquaires à Boston. Moi je me contente de parler de ceux que je connais. Les autres peuvent être trouvés sur le site de l'Antiquarian Booksellers' Association of America: www. abaa.org/. Mais je pense que les amateurs qui se rendent à Boston ne devraient pas manquer de visiter Brattle. Ce n'est peut-être pas un vrai libraire-antiquaire mais plutôt un second-hand bookseller, mais il a un stock tellement important (son site parle de 150 000 références) qu'il vaut néanmoins d'être visité. On peut toujours y trouver son bonheur. Moi j'y ai trouvé la monumentale œuvre consacrée par Francis Parkman (13 volumes) aux pionniers français du Nouveau Monde nord-américain et parue entre 1898 et 1901 chez Little, Brown and Company à Boston. Quand on lit cela aujourd'hui on se demande comment on a pu abandonner tout ce continent aux Anglais! Francis Parkman a consacré toute sa vie à cette histoire. Alors que lui-même avait d'énormes problèmes de santé et de vue (ce qui ne l'a jamais empêché d'aller visiter les lieux où s'était joué le destin de la compétition franco-anglaise). Il est mort en 1893 à l'âge de 70 ans.

 

Coordonnées de Brattle:

 

Brattle Book Shop
9, West Street
Boston, MA 02111
Tél. 001 617 542-0210
Fax: 001 617 338-1467
e-mail:

info@brattlebookshop.com 
site internet: www.brattlebookshop.com

 

juin 2006

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


© Copyright Jean-Claude Trutt : Voyage autour de ma bibliothèque (bibliotrutt.lu)

Haut de Page